Warriors Cats' Heart.
Bonjour !

Es-tu déjà inscrit ? Non ! Dépêche toi alors, tu verras, ici, on s'amuse bien !
Incarne vite un chat solitaire ou de Clan et fais- toi plein d'amis ou ennemis ! ;)

Le Staff.


Incarnez un chat et protégez votre clan !

Partagez | 
 

 SOUFFLE DE L'OURAGAN — laisse, je gère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Petit newbi tout timide

avatar
I am
Nom, âge, clan, rang, sexe : Empereur des Ronces, 27 lunes, Clan du Zéphyr, Guerrier.
Personnages : Empereur des Ronces.
Messages : 71
Cœurs : 231
Date d'inscription : 22/08/2015
Age : 17


MessageSujet: SOUFFLE DE L'OURAGAN — laisse, je gère   Dim 13 Sep - 13:20

Laisse, je gère
EMPEREUR DES RONCES ✗ SOUFFLE DE L'OURAGAN






La veille, Empereur des Ronces avait passé la journée à patrouiller. Il était rentré le soir horriblement fatigué et s'était endormi sans demander son reste. Jusque là, il avait dormi d'un sommeil profond et sans rêves, sans être embêté. Et voilà que d'un coup, alors qu'il était confortablement roulé en boule, une patte avant étendue mollement, on vint lui frapper à plusieurs reprises dans le dos. Le matou leva aussitôt la tête, ne sachant pas d'abord où il se trouvait. Les coups de pattes continuaient. Feulant de rage, il se tourna et aperçut alors Blizzard Éternel, son frère. Celui-ci semblait rêver, et il battait des pattes à moitié dans la vide, à moitié martelant le dos de son frère. Frustré, le matou fauve se leva. Dehors, le soleil était levé depuis un moment déjà. Une chance que ce ne fut pas plus tôt. Jetant un dernier regard noir en direction du fautif, Aiden sortit du repaire des guerriers.

Effectivement, l'aube était déjà passée depuis un moment, mais l'astre du jour n'était pas encore à son zénith pour autant. Aujourd'hui, il était hors de question de partir en patrouille. Il en avait suffisamment mangées hier. Tout en réfléchissant, Empereur des Ronces s'attela à une rapide toilette matinale. Il aperçut du coin de l'œil la pile de gibier, enfin si on pouvait appeler ça ainsi. Ne trônaient sur son emplacement qu'un oiseau maigrichon et un lapereau. La solution pour régler ce petit problème lui parut plus qu'évidente. Il se releva et parcourut la clairière du regard. Il aperçut alors un guerrier gris haut sur pattes, celui qu'il cherchait. Souffle de l'Ouragan se tenait à quelques longueurs de queues de là. Aiden parcourut la distance qui les séparait en quelques bonds et positionna à la hauteur du guerrier tout en le saluant.

— Une petite partie de chasse, ça te dit ?

Il espérait que son camarade accepte sa proposition. Cela lui changerait à la fois des patrouilles, et peut-être qu'il pourrait apprendre à mieux le connaître. Puis, comme si il l'incitait à venir, Empereur des Ronces esquissa un mouvement, comme s'il s'apprêtait à s'élancer pour partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starvingshark.forumactif.org/

Leow // Je suis le Patron, et je vous sodomise tous ♪

avatar
I am
Nom, âge, clan, rang, sexe : Souffle de l'Ouragan, 30 lunes, Zéphyr, Vétéran, Mâle
Personnages : Souffle de l'Ouragan
Messages : 68
Cœurs : 140
Date d'inscription : 28/06/2015


Identité du chat
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: SOUFFLE DE L'OURAGAN — laisse, je gère   Mer 16 Sep - 15:33




Laisse, je gère ...

... Ou pas.



Le soleils se lève, même si les étoiles et la lune restent encore visibles. La brise du matin s'engouffre dans ma pelisse, et je me lève. Un chat s'amusait à donner des coup de pattes de partout, alors mieux valait se lever, à quoi bon rester cloitrais ici. Je me dirige vers la pile de gibier, quand une odeur suivit d'une voix me parvint.

» Une petite partie de chasse, ça te dit ?

Empereur des Ronces. Je ne le connaissais pas tant que ça, mais j'avais déjà discuté avec lui auparavant. Je le salua à mon tour, avant d'acquiescer légèrement de la tête. Le chat tigré avait déjà démarrer m'incitant à le suivre. Je me leva d'un bond avant d'enclencher la marche. Aujourd'hui est une bien belle journée. Je vais enfin pouvoir en apprendre plus sur le matou et le connaître un peu mieux. Ce serait bien, entre camarades de Clan, de se connaître quand même, non ? Dépassant les gardes, marchant sous les arbres aux feuilles quelques peu tombantes, et après avoir caresser l'herbe douce de mes coussinets, nous arrivâmes à la Plaine Venteuse. Ca tombe bien, j'adore sentir le vent dans mes poils, sentir la liberté. Mais ce fut tout autre chose que je sentis. Jetant un regard à mon camarade, j'hérissai mes poils avant de découvrir légèrement mes crocs.

HRP:
 





codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Petit newbi tout timide

avatar
I am
Nom, âge, clan, rang, sexe : Empereur des Ronces, 27 lunes, Clan du Zéphyr, Guerrier.
Personnages : Empereur des Ronces.
Messages : 71
Cœurs : 231
Date d'inscription : 22/08/2015
Age : 17


MessageSujet: Re: SOUFFLE DE L'OURAGAN — laisse, je gère   Mer 16 Sep - 23:33

Laisse, je gère
EMPEREUR DES RONCES ✗ SOUFFLE DE L'OURAGAN






Empereur des Ronces avait gentiment proposé à Souffle de l'Ouragan une partie de chasse matinale. Le guerrier fauve ne donnait sa confiance qu'à quelques personnes, c'était vraiment rare. Non pas qu'il faisait déjà confiance au guerrier gris, mais il souhaitait le connaître un peu plus. Il n'avait tout de même pas rejoint un Clan pour rester seul, isolé dans son coin à broyer du noir. A son grand soulagement, son camarade accepta son offre d'un hochement de tête tout à fait compréhensible, après l'avoir salué comme il se doit. Il bondit alors en avant, s'élançant à travers le camp, l'autre guerrier sur les talons. Les deux félins du Clan du Zéphyr parvinrent à la sortie du camp et ils se faufilèrent à l'extérieur, en route sur leur territoire.

Le soleil rayonnait dans un ciel pâle, et seuls quelques nuages flottaient de çà et là. Les deux matous couraient, vers une destination encore inconnue. Ils passèrent devant plusieurs points de repères de leur territoire, désormais familier à Empereur des Ronces. Comme le Vieux Moulin, bâtisse de pierres quelque peu délabrée. Ils parvinrent ensuite à la Plaine Venteuse. Tout comme son nom l'indiquait, cette vaste plaine dépourvue d'arbres était balayée sans cesse par le vent. Et, en ce jour, ce dernier était particulièrement violent et tenace. Aiden ébouriffa sa fourrure pour se protéger du froid. Non pas qu'il n'aimait pas sentir la brise sur son pelage, mais son poil n'était pas particulièrement dense et donc peu protecteur. Mais avec les lunes qu'il avait passés au sein du Clan du Zéphyr, il s'y était petit à petit habitué.

Soudain, Souffle de l'Ouragan s'arrêta, décochant un regard noir à son camarde. Interloqué, ce dernier s'arrêta pour tenter de comprendre ce qui se passait. Mais le guerrier gris n'en avait pas fini. Il lui montra les crocs dans un geste menaçant. Osant à peine y croire, Aiden sentit sa fourrure se hérisser sur son échine. Il voulut grogner, mais un autre le devança. Devinant que le grognement ne venait pas de l'autre félin, mais bien de quelque chose derrière lui. Empereur des Ronces se retourna, redoutant déjà ce qu'il verrait.
Un renard se tenait là, les crocs découverts et le regard assassin. Le fort vent avait couvert son odeur, empêchant le guerrier tigré de le sentir. La bête était maigre à faire peur, ses côtés saillaient sous son pelage ras totalement négligé. Plusieurs cicatrices  lui couturaient le museau, marques de ses précédents combats. Mais, d'où venait-il ? Sûrement des bois. Or, ce n'était certainement pas le plus urgent.

Empereur des Ronces sentait en lui l'envie du combat lui chatouiller ses muscles. Il s'imaginait déjà plongeant ses griffes dans la chair de la bête. Le poil plus hérissé que jamais, les muscles bandés, le félin fauve montra à son tour les crocs à son adversaire. Puis il barra le chemin de Souffle de l'Ouragan, et lui souffla alors :

— Laisse, je gère.

Et, dans un feulement rageur, Aiden s'élança droit sur le renard et parvint à lui sauter sur le dos. Jubilant déjà, il s'accrocha à sa fourrure rousse en plantant les griffes aussi profondément qu'il le pouvait. La bête glapit, stupéfaite que l'une de ses proies désirées s'attaque à elle. Au fond, le matou tigré regrettait que le prédateur fût un renard et non pas un blaireau, le meurtrier de Silver. Mais au fond, cela revenait au même.
Cet instant de déconcentration lui fut fatal. L'adversaire roux se secoua violemment et fit tomber Aiden, qui s'écrasa au sol dans un bruit sourd. Le souffle coupé,  à terre, le guerrier regarda son ennemi qui jubilait à son tour, sa gueule balafrée au-dessus de lui. Empereur des Ronces était dans une situation assez critique à ce moment-là, et il ne put que lui cracher à la figure, « Sale bête ! », ce qui l'énerva un peu plus. Il comprenait désormais d'où la bête tenait ses nombreuses cicatrices. C'était ses victoires passées, et il serait sûrement sa prochaine victime.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starvingshark.forumactif.org/


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: SOUFFLE DE L'OURAGAN — laisse, je gère   

Revenir en haut Aller en bas
 

SOUFFLE DE L'OURAGAN — laisse, je gère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» Laisse la force te guider [libre]
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warriors Cats' Heart. :: Les RP's-