Warriors Cats' Heart.
Bonjour !

Es-tu déjà inscrit ? Non ! Dépêche toi alors, tu verras, ici, on s'amuse bien !
Incarne vite un chat solitaire ou de Clan et fais- toi plein d'amis ou ennemis ! ;)

Le Staff.


Incarnez un chat et protégez votre clan !

Partagez | 
 

 fireflies — sortilège de lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: fireflies — sortilège de lune   Lun 29 Juin - 18:48


Moths around us, shine like us, bleed like us
Son souffle erratique s'éleva jusqu'aux cieux. Elle avait froid, ou trop chaud. Elle ne savait pas vraiment comment elle pouvait définir son état là maintenant. Elle savait juste qu'un étrange malaise prenait ses tripes et allait l'empêcher de passer une nuit correcte. Elle fut contrainte d'ouvrir ses yeux pour effacer la terreur des images qui passaient dans son esprit, qui le retournait,  le martyrisait, quand elle rêvait. Il faisait chaud, cette fois-ci, elle en était sure. C'était bien la chaleur, la véritable chaleur. La journée avait été étouffante et la nuit n'était pas mieux. L'inconfortable sensation d'être observée qui grandissait en elle la força à se relever et s'allonger plus loin. Au milieu du camp, pour regarder les étoiles. Pour se rendormir, se faire bercer par les clans là hauts. Mais son corps avait décidé depuis bien longtemps de dire au revoir au sommeil et laisser son activité journalière reprendre. Aigle Noir soupira, elle faisait toujours ce même rêve, de l'eau s'engouffrait dans ses poumons, l'étouffant, l’oppressant. Elle avait froid, tétanisé, gelée, elle n'arrivait plus à esquisser le moindre geste, tout était flou autour. Tout mis à part le liquide noirâtre qui enveloppait et dans lequel elle se noyait. Elle trembla rien qu'en repensant à ce songe ou elle mourrait, encore et encore. Et même si son corps avait encore voulu dormir, en fait, elle aurait refusé de fermer les yeux. Elle ne voulait pas revoir ce spectacle. La forêt était belle ce soir, les rayons de la lune caressaient la cime des arbres et des lucioles vagabondaient ici et là. C'était un magnifique carnaval de couleurs nocturnes. Un fête à laquelle elle devait être conviée, car sur son sillage les feuilles s'écartaient, la forêt lui ouvrait son coeur. Elle aimait à le croire. Elle erra longtemps, si longtemps qu'elle rencontra bientôt sous ses coussinets le sol rocheux de la caverne des étoiles et le paysage aride et anarchique de l'étrange monticule. Elle soupira. Un peu de tranquillité ne serait pas de trop. Mais elle savait qu'elle n'était pas seule et elle planta ses yeux dans celle qui observait la scène depuis sa cachette.
Sortilège de Lune.

queen of crocodile (c)

Revenir en haut Aller en bas

Shimi || Admin || Assassine & Yaoïste ♫

avatar
I am
Nom, âge, clan, rang, sexe : Sortilège de Lune (~Magie) - Lieutenante - Brume // Vent Parfumé - Guerrière - Foudre // Nuage Souriant - Apprenti Guérisseur - Nuit
Personnages : Sortilège de Lune, Vent Parfumé, Nuage Souriant
Messages : 137
Cœurs : 709
Date d'inscription : 25/06/2015
Age : 15
Localisation : Fin fond de la Normandie T_T


Identité du chat
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: fireflies — sortilège de lune   Sam 4 Juil - 21:31




Fireflies




Feat Aigle Noir

Aujourd'hui était un beau jour, un jour ensoleillé, comme souvent ces derniers temps. Pourtant, le moral de la lieutenante, lui, n'était pas du tout aussi bon que la température du soleil qui luisait au dessus de sa tête. Elle attendit donc que la nuit ne remplace le soleil dans le ciel pour sortir du camp, en toute discrétion. Tandis qu'elle marchait dans la forêt, elle pensait à tout ce qu'elle avait vécu, et tout les regrets qu'elle nourrissait désormais. Elle regrettait amèrement certaines de ces actions. Si elle avait dit au revoir d'une façon différente à Lueur d'Argent, elle ce sentirait déjà bien mieux, et elle n'aurait pas à ce sentir si mal.

Elle l'avait détestée alors que l'autre ne voulait que son bonheur. Elle l'avait ignorée, insultée, reniée, avant de finalement comprendre qu'elle s'était trompée. Mais elle avait comprit beaucoup trop tard. Ce qui faisait que désormais, elle avait une pluie ne s'arrêtant pas de tomber au fond de son cœur. Et cette pluie menaçait de la noyer dans ces propres larmes. Elle ne pleurait pas beaucoup, du moins pas devant les autres félins, mais il était agréable parfois, de s'enfuir en forêt et de lâcher prise, sans personne pour vous retenir et vous prendre en pitié. Et c'était justement ce qu'elle comptait faire aujourd'hui.

Pourtant, quand elle s'approcha de la Grotte Étoilée, elle sentit une odeur : Le clan du Zéphyr. Elle ce tapit au sol et s'approcha discrètement. Super, elle pouvait reporter son envie de pleurer pour un autre jour apparemment... Et puis, qu'est ce qu'elle fichait en position d'attaque, ce territoire était libre, et a moins de tomber sur un félin énervé, il n'y avait que peu de chance que l'autre représente une réelle menace.

Elle ce releva donc, et s'approcha d'un peu plus près, jusqu'à pouvoir voir correctement la féline du Zéphyr. Elle était tranquillement allongée dans l'herbe. Surement qu'elle ne parvenait, tout comme elle, pas à dormir dans une tanière par cette chaleur. C'était une féline -car elle semblait être une femelle- noir et blanche. Apparemment, elle sentit la présence de Sortilège de Lune, car elle ce leva, et partit s'allonger un peu plus loin.

La lieutenante la suivit, et quand elle croisa le regard de l'autre, et qu'elle ce sentit totalement découverte, elle prit une profonde inspiration, et remplaça son air triste et son regard larmoyant par son éternel sourire chaleureux, mais totalement faux. Elle prit également grand soin de camoufler son regard, jamais elle n'autorisait quelqu'un qui n'était de son clan à lire dans ses yeux. Après s'être préparée, donc, elle sortit de la touffe d'herbe d'où elle jouait les espions, ce grandissant, et avec une démarche fière, mais douce. Elle s'approcha de la féline, et une fois devant elle, inclina légèrement la tête en signe de Bonjour.

-Pardon, je ne voulais pas te déranger...
Dit la tricolore avec un petit sourire coupable, Il fait bon en ce moment... Comment ce porte le clan du Zéphyr ?

Oh, elle n'essayait pas de gratter des informations sur le clan rival, comme le faisait certains chats malhonnêtes, elle demandait juste pour savoir réellement si eux aussi, souffrait de cette vague de chaleur. Enfin, la Brume ne "souffrait" pas de la chaleur, mais elle était vraiment lourde, et il arrivait que certains trop faibles, comme les chatons ou les anciens, fassent des malaises. Même l'eau des rivières c'était réchauffées, pour boire, l'eau chaude ce n'est pas génial. Mais bon leur cas aurait pu être pire, la rivière aurait très bien pu ce dessécher entièrement. Mais non, heureusement.

En ce moment, elle luttait pour de choses : Ne pas laisser sa mauvaise humeur reprendre le dessus, et ne pas s'ébrouer au sol comme l'autre. Son long poil lui tenait chaud en mauvaise saison, mais lorsque le soleil revenait, c'était toujours une horreur pour elle. Et en ce moment, avec la chaleur qui été déjà dure pour les autres, elle, ce sentait comme en plein milieu d'un feu. C'était désagréable, d'autant plus que son poil avait tendance à chauffer plutôt vite, à son grand malheur. Mais bon, elle ce disait que les chats noires devaient souffrir au moins autant qu'elle du soleil de plomb.

-Cela te dérange si je m'allonge à côté de toi ?
demanda t-elle avec un sourire et un air doux, en penchant légèrement la tête comme le ferait un chaton face à sa mère

© code by Lou' sur Epicode



HRP:
 

------------------------------------
Sortilège de Lune:
 

Vent Parfumé:
 

Nuage Souriant:
 

Shimi:
 

Autres ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: fireflies — sortilège de lune   Dim 5 Juil - 16:23


Moths around us, shine like us, bleed like us

Une présence ne la dérangeait point, dans le silence tourmenté de son univers elle avait besoin de savoir que quelqu'un était là. Qu'il y avait ici une âme vivante, qui n'errait pas entre les mondes célestes et la vague réalité qui l'entourait. Elle détestait le silence, même si elle ne voulait pas se l'avouer, plus se l'avouer. Elle avait apprit à le redouter, à craindre son bourdonnement jusqu'aux profondeurs de ses entrailles. Sortilège de Lune. La lieutenante. Comme elle. Deux dirigeantes, deux femelles dans le métier, deux guerrières qui devait sans cesse prouver qu'elles étaient les meilleures. Ce n'était à la fin même plus une épreuve, un combat. C'était une nécessite. Il fallait être la meilleure. Elle avait entendu des langues se fourcher sur son passage, des gueules cracher. Elle avait vu toute la haine du monde dans les regards, tout les remords chassés au loin qui grondaient dans la barrière d'azur des yeux des autres, prêt à bondir sur elle au moindre nouveau faux pas. Même si elle n'avait jamais quitté la route qu'on leur demandait d'arpenter. Elle avait courbé l'échine, baissé les yeux. Elle se souvenait de chaque insulte, de chaque coup contre son poitrail enflammé. De chaque goutte de sang qui s'échappaient de la gueule de sa mère, du dernier éclat qui avait parcourut ses yeux. Elle n'avait rien oublié. Comme eux.

« Pardon, je ne voulais pas te déranger... , Il fait bon en ce moment... Comment ce porte le clan du Zéphyr ? »

Hum ? Ses oreilles tressaillirent. Combien de fois avait-elle entendu cette question ? Il y avait deux camps, ceux qui étaient sincères et qui voulaient juste savoir si votre clan n'avait pas explosé entre temps. Et ceux qui voulaient tout savoir pour mieux vous couper la gorge le moment venu. Aigle Noir ne savait pas dans quel camp était l'autre lieutenante, en fait, elle savait peu de choses d'elle. Elle savait juste qu'elle n'était pas originaire des clans. Quel courage. Elle avait du affronter encore plus de reproches. Bienvenue au club. La femelle calicot était une personne amicale, elle s'entendait assez bien avec elle. Elle avait pu débattre avec elle pendant une assemblée et la trouvait raisonnable. Pas assez pour définir de quel côté penchait la balance. Cependant. Peut-être ce sourire en disait long, mais elle avait appris à se méfier des apparences. Elles sont toujours trompeuses. On ne peut avoir confiance qu'en son clan.

« Cela te dérange si je m'allonge à côté de toi ? »

Aigle Noir soupira.

« C'est pas comme-ci je pouvais refuser, hein ? »

Ce n'est pas une voix froide qui quitta sa gorge, elle ne l'était pas autant qu'elle l'aurait voulu. L'effroi du rêve qu'elle avait fait empêchait ses cordes vocales de produire un autre son qu'un murmure lointain et aérien. Elle brisait le silence. Et pour la première fois depuis qu'elle avait atterri dans la grotte, elle s'autorisa à prendre une vrai inspiration.

« Ne te gêne pas. Nous allons bien, aussi bien que peux aller un clan par cette saison. Et la Brume ? »

En fait elle s'en fichait, elle avait juste besoin  d'une présence. Celle de la lieutenante. Simplement. Était-ce une preuve de faiblesse, que d'avouer avoir besoin de compagnie ? Elle avait tant été habituée à ce que toute demande de la part de son coeur ou son esprit soit de la faiblesse, que rien que penser lui paraissait être un pêché envers les cieux. C'était de l'égoïsme, l'égoïsme affaiblit et rend acariâtre. Pour son clan elle ne devait pas penser à elle. C'était le mener à sa perte. Mais c'est elle qui se perdait dans le labyrinthe de son esprit, dans les murs de ses désirs.

« Toi aussi, tu n'arrives pas à dormir ? »

Lâcher prise. Un instant.

(c) queen of crocodile
Revenir en haut Aller en bas

Shimi || Admin || Assassine & Yaoïste ♫

avatar
I am
Nom, âge, clan, rang, sexe : Sortilège de Lune (~Magie) - Lieutenante - Brume // Vent Parfumé - Guerrière - Foudre // Nuage Souriant - Apprenti Guérisseur - Nuit
Personnages : Sortilège de Lune, Vent Parfumé, Nuage Souriant
Messages : 137
Cœurs : 709
Date d'inscription : 25/06/2015
Age : 15
Localisation : Fin fond de la Normandie T_T


Identité du chat
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: fireflies — sortilège de lune   Jeu 9 Juil - 0:37




Fireflies




Feat Aigle Noir

♦ ------ ♦

-C'est pas comme-ci je pouvais refuser, hein ?

Si la réponse en elle même paraissait froide, le ton utilisé l'adoucissait un peu aux oreilles de la lieutenante Brumeuse. C'était vrai, quand bien même elle aurait refusée, la tricolore ce serait tout de même allongée ici. Pour la simple et bonne raison qu'il s'agissait d'un territoire libre après tout. Elle ne cherchait pas à ce battre, elle voulait juste être au calme, pour regarder les étoiles.

-Ne te gêne pas. Nous allons bien, aussi bien que peux aller un clan par cette saison. Et la Brume ?

Sortilège de Lune c'était demandée si elle allait avoir une réponse. Après tout, il était vrai que pour une lieutenante, car elles l'étaient toutes les deux, l'envie de parler du clan était très peu présente. Elle, ne pensait qu'à cela, au "bien du clan", et s'oubliait généralement elle même. Être lieutenant pouvait sembler génial à un guerrier, il fallait vraiment le vivre pour ce rendre compte qu'il n'y a pas que des avantages. Loin de là même. Il faut avoir du sens de l'organisation, savoir obéir et être à l'écoute du chef, être prêt à remplacer ce dernier dans des cas éventuels, et veiller sur le clan. Mais bon, elle était heureuse d'être ce qu'elle était, elle avait promit à ça mère adoptive qu'elle deviendrait aussi forte qu'elle. C'était mission réussie. Mais elle voulait être plus forte encore, afin d'éviter au sang de couler inutilement.

-La Brume ce porte bien, malgré que la chaleur soit dur à supporter pour les plus faibles, et les poils longs.

Oh oui, elle, qui avait un poil très long, vivait très mal cette vague de soudaine chaleur. Elle priait pour qu'elle ce termine au plus vite. Son poil qui en temps normal était agréable et réchauffant en mauvaise saison, lui donnait ces derniers temps l'impression d'être en plein milieu d'un feu de forêt. Et, il arrivait au sein du camp, que certains chatons ou anciens, viennent ce plaindre de maux de crâne à la guérisseuse, ou pire, qu'ils fassent de petits malaise. La chaleur était certes très aimée, pour son abondance en gibier, cette année, elle était trop chaude, même pour les proies. Ce qui représentait un véritable problème.

-Toi aussi, tu n'arrives pas à dormir ?


Elle ne put retenir un faible sourire, et regarda le ciel, après s'être tranquillement allongée au sol. Non, ces cauchemars combinés à cette fournaise qu'était la tanière des guerriers remplies la rendait insomniaque. Et puis, elle pensait trop ces derniers temps. Pourquoi, elle l'ignorait, mais elle songeait beaucoup aux regrets qu'elle ce forgeait petit à petit. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle était venue ici. Si elle ne s'attendait pas à trouver de la compagnie, ce qui était mieux que son plan de base, elle avait prévue de venir ce reposer tranquillement, suffisamment loin du camp pour ne plus penser à Lueur d'Argent.

-Non, en effet. Avec cette chaleur étouffante, je ne sais pas comment les autres arrivent à dormir ! dit elle en lâchant un petit rire moqueur à la fin de sa phrase

Après avoir étouffé un bâillement peu élégant, elle ce tourna vers Aigle Noir, et sourit.

-Cela fait du bien d'avoir de la compagnie en dehors du clan. Il faut dire qu'avec notre rang, nous devons toujours penser au clan uniquement. Prendre un peu l'air et s'éloigner, ça fait vraiment un bien fou...

Elle soupira, et posa sa tête sur ces pattes, les yeux levés vers le ciel. Elle ce demanda si l'autre féline avait elle aussi des problèmes. En dehors des problèmes de clans. Est ce qu'elle aussi, avait le moral en baisse ? Enfin, ce n'était pas ces affaires. On évitait entre chats de clans différents, de ce communiquer nos points faibles moraux, c'était normal. Elle trouvait cela idiot, dans la mesure où quand bien même ils étaient de clans différents, tout les chats de la forêt restent des chats. Ils ont tous les mêmes ancêtres. Alors quel était le problème à aider ou consoler un "ennemi" ? Elle n'avait jamais comprit en quoi cela représentait une trahison à son clan, et au code du guerrier. Mais elle n'avait d'autres choix que d'obéir aux code, malheureusement.

Elle attendit donc, dans un silence agréable, une réponse qu'elle n'était pas sûre d'entendre.

© code by Lou' sur Epicode


------------------------------------
Sortilège de Lune:
 

Vent Parfumé:
 

Nuage Souriant:
 

Shimi:
 

Autres ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: fireflies — sortilège de lune   Sam 11 Juil - 21:48


Moths around us, shine like us, bleed like us

Être lieutenante était une chose qu'elle avait toujours chéri dans sa vie. L'idée de diriger un clan était en même réjouissante, ce qui venait avec l'était moins. Il fallait faire la part des choses. Or, elle ne savait plus la faire, elle ne faisait que subir. Au final, elle se contentait de cette situation, sans jamais vraiment se rebeller. Mais parfois souffler lui faisait bien, juste histoire de se dire qu'elle n'était pas qu'une machine. Ce qui est difficile à garder en tête quand tout un clan compte sur vous.

« La Brume ce porte bien, malgré que la chaleur soit dur à supporter pour les plus faibles, et les poils longs. »

Les faibles. Elle connaissait peu qui plaignaient les pauvres créatures plus faibles que les autres. Encore ceux avec un pelage long, ce discours revenait souvent. Elle qui s'occupe souvent de sa fourrure savait à quel point la chaleur pouvait être étouffante. Pourtant elle ne se plaignait pas, malgré son caractère assez lunatique et impulsif, elle n'avait pas l'habitude de s’apitoyer sur son sort. Ni sur celui de autres. S'allongeant au sol, la lieutenante brumeuse esquissa un léger sourire auquel Aigle Noir s'empressa de répondre. Non. Un peu de compagnie ne serait pas de trop. Elle ne s'en plaindrait certainement pas.

«-Non, en effet. Avec cette chaleur étouffante, je ne sais pas comment les autres arrivent à dormir ! »

Un petit ricanement anima les paroles de l'autre. Cependant, cette fois-ci, la guerrière ne l'accompagna pas. Il y avait autre chose, elle se senti soudain.. vexée. Ce n'était pas le mot, mais elle ne voulait pas que l'on compare ses insomnies à un simple besoin d'air frais, elle pouvais rester dans la clairière ou demander à Prince Etoilé de l'abriter - bien qu'elle ne l'ait encore jamais fait. Ce n'était pas ce genre de caprice, c'était bien plus intense.

«Cela fait du bien d'avoir de la compagnie en dehors du clan. Il faut dire qu'avec notre rang, nous devons toujours penser au clan uniquement. Prendre un peu l'air et s'éloigner, ça fait vraiment un bien fou... »

C'était bien vrai. Il n'y avait rien de plus étouffant que le clan quand votre famille devient plus un trésor qu'une vrai famille. Quand tout ce que vous aimez prend une dimension différente. Cela n'a rien d'amusant.

« C'est notre vie... nous l'avons accepté... »

On nous l'a imposé. Mais nous avons accepté.

« Ce n'est pas que la chaleur, n'est-ce pas ? »

(c) queen of crocodile
Revenir en haut Aller en bas

Shimi || Admin || Assassine & Yaoïste ♫

avatar
I am
Nom, âge, clan, rang, sexe : Sortilège de Lune (~Magie) - Lieutenante - Brume // Vent Parfumé - Guerrière - Foudre // Nuage Souriant - Apprenti Guérisseur - Nuit
Personnages : Sortilège de Lune, Vent Parfumé, Nuage Souriant
Messages : 137
Cœurs : 709
Date d'inscription : 25/06/2015
Age : 15
Localisation : Fin fond de la Normandie T_T


Identité du chat
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: fireflies — sortilège de lune   Mar 14 Juil - 21:12




Fireflies




Feat Aigle Noir

♦ ------ ♦


-C'est notre vie... nous l'avons accepté...

En effet, elle l'avait acceptée. Ou plutôt choisis. Pour elle, devenir lieutenant, gérer un clan et prendre toutes les responsabilités qui allaient avec, était un moyen de ce sentir moins coupable. Elle ce montait la tête, évidemment, mais elle pensait que peut être, Lueur d'Argent lui en voudrait moins. Peut être même qu'elle serait fière de cette belle fille qu'elle avait sauvée d'une mort certaine. Elle aurait bien soupiré, mais elle ce retint. Elle ne voulait pas prendre le risque de vexer l'autre, qui avait déjà eut la gentillesse d'accepter sa compagnie.

-Ce n'est pas que la chaleur, n'est-ce pas ?

Sortilège de Lune ce retourna un peu étonnée vers l'autre féline. Elle n'était pas étonnée par la question en elle même, elle s'attendait à quelque chose du genre. En fait, c'était plus le fait qu'elle ne savait quoi répondre, qui l'avait surprise. Elle essayait de ce convaincre que c'était la chaleur, mais au fond d'elle, elle savait bien que ce n'était pas cela. Entre les cauchemars, et la fatigue tellement accumulée qu'elle ne pouvait même plus dormir... Pire, lorsqu'elle essayait de trouver le sommeil, elle réfléchissait trop. Elle pensait sans cesse, aux dangers guettant le clan, a ces propres questions, aux potentiels problèmes, à ce qu'elle ferait le lendemain, et tant d'autres choses...

-C'est vrai... Toi aussi, cauchemars ? demanda t-elle avec un faible sourire et un regard absent

Elle ne savait pas si celle du clan du Zéphyr lui répondrait honnêtement, de toute manière elle s'en fichait puisqu'elle ne saurait jamais si elle disait vrai ou non. Tant qu'elles avaient une discussion, cela lui importait peu. Elle voulait juste ne pas être dans le silence. Cela ne la dérangeait pas d'ordinaire, mais elle était persuadée que cette nuit là, elle haïrait une absence de discussion. Cela la mettrait certainement mal à l'aise.

© code by Lou' sur Epicode


------------------------------------
Sortilège de Lune:
 

Vent Parfumé:
 

Nuage Souriant:
 

Shimi:
 

Autres ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: fireflies — sortilège de lune   Lun 20 Juil - 17:12


NMoths around us, shine like us, bleed like us.

Une sensation malsaine grimpait le long de son échine . Elle n'avait pas à partager sa vie privée avec un membre d'un clan averse et encore moins une lieutenante et même si ses sentiments étaient bien contradictoires, elle devait avoue que pour une fois, respecter le code lui enlèverait une épine du pied. Elle avait la sensation de se trahir et lui parlant et le trahir elle. Elle lui mentait, partageais des choses qu'elle ne voulait pas partager, songeait à aller les rapporter. Aigle Noir voulait se prouver qu'elle était encore capable d'être une lieutenante droite qui savait ce qu'elle faisait,toujours, qui ne connaissait ni doute ni crante. La perspective que quelqu'un partage avec elle son effroi pour les mauvais rêves était accueillante, mais elle éprouvait une certaine retenue à cette idée. Sans savoir pourquoi. C'est son cœur qui le disait, tout simplement. Après tout nous sommes sensé l'écouter. Sa mère lui disait souvent que le cœur à des raisons que la raison elle même ignore. Alors si son cœur voulait parler. Pourquoi n'arrivait-elle pas à laisser simplement couler les mots jusqu’au petit matin ?

« Toujours. »

Devait-elle lui raconter ? Lui dire ce qui se passait dans ses songes, ce qui arrivait à chaque fois qu'elle fermait les yeux ? Le soleil qu'elle voyait plus, la nuit qui la dévorait ? Peut-être. Peut-être qu'elle devait et non seulement pour elle, mais pour tout son corps qui ne demandait qu'à se reposer et qui ne trouverait sans doute du répit quand un sommeil soulagé pas l'absence de songes. En parler. Voilà ce qu'il faut faire,ce qu'on lui a appris à faire.

« Je plonge dans une sorte de marre de sang , ou de ténèbres. Je ne sais pas. »

[Un peu court désolé :X]

(c) QUEEN OF CROCODILE

Revenir en haut Aller en bas

Shimi || Admin || Assassine & Yaoïste ♫

avatar
I am
Nom, âge, clan, rang, sexe : Sortilège de Lune (~Magie) - Lieutenante - Brume // Vent Parfumé - Guerrière - Foudre // Nuage Souriant - Apprenti Guérisseur - Nuit
Personnages : Sortilège de Lune, Vent Parfumé, Nuage Souriant
Messages : 137
Cœurs : 709
Date d'inscription : 25/06/2015
Age : 15
Localisation : Fin fond de la Normandie T_T


Identité du chat
Avertissement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: fireflies — sortilège de lune   Lun 27 Juil - 21:54


Fireflies   



♥♥
♥♥

▬ Au Pays des Songes


------


------

-Toujours.


Au fond, elle fût surprise. Elle ne pensait pas que l'autre féline lui répondrait réellement. Mais pourtant, elle l'avait fait. Elle cacha bien sa surprise et observa la lieutenante bicolore, d'un air préoccupée. Préoccupée, mais pas compatissante, elle savait que beaucoup rejetait la "pitié" que les autres leur donnait. Et c'était compréhensible, elle même, n'appréciait pas trop qu'ont ait pitié d'elle. C'était un sentiment étrange, mais avoir la compassion d'un autre était quelque peu blessant. Cela lui donnait l'impression d'être rabaissée, bien que cela ne parte surement pas d'une mauvaise intention, elle avait toujours l'impression d'être pathétique. Alors elle s'efforçait de ne jamais afficher publiquement sa compassion envers un félin.

-Je plonge dans une sorte de marre de sang, ou de ténèbres. Je ne sais pas.


Quelle horreur. Ce fût sa première pensée. Ses rêves à elle n'était pas de la sortes, et elle devait avouer qu'elle serait apeurée de ce trouver dans la même situation qu'Aigle Noir. Peu importait le fait de savoir si c'était du sang ou des ténèbres, les deux étaient terrifiants. Elle hésita, puis posa sa queue sur l'épaule de la bicolore, comme l'aurait fait une amie. Elles n'était pas à proprement parler de réelles "amies", mais au moins, des sortes de confidentes. Du moins c'est ainsi qu'elle le voyait désormais. Elles étaient toutes les deux lieutenantes, et toutes deux faisaient des insomnies dû aux cauchemars. Même si chaque chats à sa propre vision du monde et de son environnement, elles pouvaient ce comprendre sur certaines choses.

Elle ne savait pas si elle devait approfondir, ou partir sur sa propre personne. Elle risquait de paraître égoïste, mais elle ne pouvait vraiment savoir si la lieutenante du Zéphyr tenait vraiment à continuer à parler d'elle. Et puis, poser des questions serait surement très malpoli. Alors, elle optait donc pour la solution la plus simple.

-Je ne te connais pas personnellement, mais crois moi, je sais sentir les bonnes personnes ! dit elle sur un ton léger et plaisantin, Je suis persuadée que tu ne tombera jamais dans du sang ou même des ténèbres...

Elle marqua une petite pause, et ces yeux turquoises ce plongèrent dans le ciel étoilé. Il lui paraissait tellement lointain, et tellement proche à la fois. Comme un monde qui leurs était pour le moment inaccessible. Dire que tout leurs amis décédés étaient désormais là-haut, dans cette nuit sublimées d'étoiles. Lueur d'Argent était là-haut. Et elle avait bien du mal à faire son deuil, elle devait bien l'avouer. Elle lâcha un léger soupir à peine audible et sourit, le regard lointain, perdu dans les petits points brillants.

-Je suis hantée par l'esprit de ma mère adoptive. je l'ais ignorée très longtemps, pour une raison qui était complètement fausse. Depuis je m'imagine dans mes rêves qu'elle me tient responsable de sa mort.


Rien que le dire était douloureux. Comme elle regrettait... Mais le temps à passé, et ce n'est surement pas regretter qui changera quoi que ce soit. Cela n'allait pas la faire revenir, ni effacer l'énorme dette qu'elle avait pour sa mère de cœur.

-Heureusement que les rêves ne sont jamais rien d'autre que des rêves. Nous ne sommes pas des chefs ni des guérisseuses, alors nos rêves ne sont pas prémonitoire... dit elle avec un sourire

------



HRP:
 

------------------------------------
Sortilège de Lune:
 

Vent Parfumé:
 

Nuage Souriant:
 

Shimi:
 

Autres ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: fireflies — sortilège de lune   

Revenir en haut Aller en bas
 

fireflies — sortilège de lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un soir de pleine lune
» Les taches de la lune
» Comprendre la lune
» Un Haitien sur la Lune
» Chaleur estivale | Pv Nuage de Lune | - The End -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warriors Cats' Heart. :: Les RP's-